French English German Italian Portuguese Spanish
Share

 

 Courrier 2 Mars 1956 (S.E.M)

Mes chers amis,

                         " La bataille du gel" a été gagnée de justesse, le dégagement du Canal ayant précédé de quelques heures seulement le commencement du dégel; nous avons ainsi évité les obstructions dues à la débâcle des glaces et les débordements qui en auraient été la conséquence et auraient entrainé, autre  des dégats incalculables, l'arrêt complet de la distribution d'eau à Marseille pendant une durée indéterminée.

Ce résultat est dû essentiellement à l'activité inlassable des équipes chargées de maintenir l'écoulement de l'eau dans le Canal, des dérivations et les rigoles.

Pendant 15 jours, des équipes ont travaillé nuit et jour, par un froid glacial, dans les conditions les  plus pénibles jusqu'aux limites de leurs forces et au-delà .Monsieur Génésio, Contardi,Matheron,Garguillo, gravement malades, ont dû s'aliter. Monsieur Roux, depuis peu ingénieur au service des études a payé de sa vie son dévouement au service. aprés s'être dépensé sans compter pendant 30 heures consécutives, il a estimé devoir intervenir encore pour dégager un souterrain bloqué par les glaces. Il a trouvé la mort, comme vous le savez, par suite de l'éclatement d'une cartouche d'explosif au cours de l'opération. Vous vous associez tous avec nous pour adresser à Madame ROUX l'expression de nos plus sincères condoléances.

J'adresse à tous ceux qui ont participé à la lutte, de la part du conseil d'administration et au nom de la direction, mes plus sincéres félicitations pour les qualités dont ils ont fait preuve et mes remerciements pour le service rendu.