French English German Italian Portuguese Spanish
Share

 

 Le Cantonnier Arroseur

(devant le cabanon Quartier de la Barasse)

 

photo cantonnier arroseurinsigne14.01.2012 BIS 

Ce métier restera longtemps le premier maillon de la distribution de l’eau dans les campagnes marseillaises, il était l’intermédiaire entre les paysans et le Service des Eaux .

 

Le Cantonnier Arroseur joue un rôle capital dans la répartition des Eaux du Canal vis-à-vis des paysans. Il était le médiateur. Pendant la période d’été, il était très difficile de gérer tous ce petit monde et certains paysans obturaient les rigoles d’arrosages qui allaient chez le voisin.

Quand l’eau n’était pas au rendez-vous, les accrochages entre les paysans étaient très fréquents.

Le Cantonnier Arroseur avait tous les secrets et toutes les ficelles qui se transmettaient de génération en génération.

L’inconvénient de ce métier était les horaires .

La PART des HOMMES 1993

Le travail du Cantonnier Arroseur se faisait par équipe de deux . Pendant la période d’arrosage, ils étaient de service une semaine de nuit alternativement, à raison de 12 heures de service par jour. En revanche, les six mois restant, ils travaillaient quatre heures par jour le matin à l’entretien des berges du Canal. Il fallait dégager, de toutes mauvaises herbes et ronces les bords du Canal, à la main, avec une cisaille pour qu’on puisse circuler à bicyclette ou à mobylette.
 

 Le Cantonnier Arroseur s’occupait et gérait un canton sur lequel des agriculteurs travaillaient leurs terres. Pour le bon déroulement des arrosages, le Cantonnier Arroseur leur transmettait une feuille sur laquelle étaient mentionnés les heures ainsi que les jours d’arrosage. Ceux-ci commençaient début Mars pour s’achever fin Septembre. Lors de la remise de ces feuilles d’arrosage aux nombreux agriculteurs, les Cantonniers Arroseurs se voyaient offrir des avantages en nature tels que légumes, volailles, œufs, et autres fruits et parfois même de l'argent. Ils entretenaient tous, en ce sens, de très bonnes relations avec la plupart des agriculteurs et finalement, chacun y trouvait son compte. En quelque mots, il y avait là, échange de bon "procédé".

  eclusier arrondissement daix