French English German Italian Portuguese Spanish
Share

 BASSIN DE SAINTE-MARTHE

Le bassin de Sainte-Marthe est situé sur la dérivation de Longchamp qui débite actuellement 2m c.800 par seconde. Sa surface est de 45 000 m2 et sa capacité utile de 135 000 m3. Les travaux en cours d'exécution doivent porter cette capacité à 150 000 m3.

Au moment de la construction du bassin de Sainte-Marthe, la dérivation de longchamp ne débitait que 1000 litres par seconde ; l'eau y séjournait par conséquent 30 ou 35 heures avant d'être rejetée dans le canal, et s'y dépouillait des limons que les bassins en amont n'avaient pas retenus. Le débit du canal augmentant, le bassin de Sainte-Marthe ne suffisait pas à la décantation des eaux qui traversaient, et il fut abandonné vers 1863, lorsque la construction du bassin de Réaltor fut décidée.

Jusqu'à cette époque, le Bassin de Sainte-Marthe était nettoyé tous les six mois, au moyen d'un système de courants d'eau analogue à celui en usage au Bassin de la Garenne. Les eaux vaseuses s'écoulaient dans le ruisseau de Malpassé et dans le Jarret. Mais, par suite de l'augmentation du débit du canal et de l'envasement rapide en amont d'une part, des prohibitions émanant de l'autorité supérieure d'autre part, le moment où on ne put lutter efficacement contre l'envahissement  des vases ne tarda pas arriver, et le bassin, abandonné, fit place à un fouillis de roseaux et d'herbes sauvages, poussés sur un sol dessêché, friable et dur.

En 1877, M. l'Ingénieur en chef Cabot, présenta un projet de dévasement  de Sainte-Marthe, par un procédé mixte de déblais ramassés à la pelle et au tombereau, et de courants d'eau. Ce projet, comportant une dépense  de  100 000 Frs, fut adopté par le Conseil Municipal, mais, il fut renvoyé par l'autorité, qui, sur un rapport défavorable de M. l'Ingénieur en Chef Bernard, s'opposa au déversement des vases dans le ruisseau de Malpassé, et autorisa seulement l'ouverture d'un débit de 25 000 litres pour permettre l'exécution d'un simple essai de dévasement ; cet essai ne donna lieu à aucun résultat pratique.

Enfin, en 1880 le Conseil Municipal adopta un projet de réfection du Bassin de Sainte-Marthe, d'un montant de 125 000 Frs.

Le bassin de Sainte-Marthe dont la remise en service suivra de près l'inauguration de Saint-Christophe, continuera à desservir, pour la Ville de Marseille et ses faubourgs une réserve disponible de 150 000 m3, pouvant l'alimenter pendant 3 journées de 12 heures, à raison de 600 l par seconde. On aura recour à cette réserve toutes les fois que des réparations en amont du bassin nécessiteront une interruption de service.

Construction de la Station de Filtration de SAINTE-MARTHE

C'est en 1851 que le Conseil Municipal de Marseille adopte le principe de la création d'un bassin suceptible de contenir 240 000 m3 d'eau et de remplir deux fonctions essentielles :

 

 

  Assurer, d'une part, une réserve pour l'alimentation de la ville durant les périodes de chômage du canal et d'autre part, clarifier les eaux boueuses de la Durance. Cet ouvrage, dont la capacité est de 450 000 m3 aujourd'hui, sera édifié sur l'une des dérivations qui alimentent la Cité Phocéenne : la dérivation Longchamp. La première station de filtration Marseillaise sera édifiée sur le même site en 1934.

 

 

 

plan bassin rbuljan 1851
Ste_Marthe_001
Ste_Marthe_002
Ste_Marthe_003
Ste_Marthe_004
Ste_Marthe_005
Ste_Marthe_006
Ste_Marthe_007
Ste_Marthe_008
Ste_Marthe_009
Ste_Marthe_010
Ste_Marthe_011
Ste_Marthe_012
Ste_Marthe_013
Ste_Marthe_014
Ste_Marthe_015
Ste_Marthe_016
Ste_Marthe_017
Ste_Marthe_018
Ste_Marthe_019
Ste_Marthe_020
Ste_Marthe_021
Ste_Marthe_022
Ste_Marthe_023
Ste_Marthe_024
Ste_Marthe_025
Ste_Marthe_026
Ste_Marthe_027
Ste_Marthe_028
Ste_Marthe_029
Ste_Marthe_030
Ste_Marthe_031
Ste_Marthe_032
Ste_Marthe_033
Ste_Marthe_034
Ste_Marthe_035
Ste_Marthe_036
Ste_Marthe_037
Ste_Marthe_038
Ste_Marthe_039
Ste_Marthe_040
Ste_Marthe_041
Ste_Marthe_042
Ste_Marthe_043
Ste_Marthe_044
Ste_Marthe_045
Ste_Marthe_046
Ste_Marthe_047
Ste_Marthe_048
Ste_Marthe_049
Ste_Marthe_050
Ste_Marthe_051
Ste_Marthe_052
Ste_Marthe_053
Ste_Marthe_054
Ste_Marthe_055
Ste_Marthe_056
Ste_Marthe_057
Ste_Marthe_058
Ste_Marthe_059
Ste_Marthe_060
Ste_Marthe_061
Ste_Marthe_062
Ste_Marthe_063
Ste_Marthe_064
Ste_Marthe_065
Ste_Marthe_066
Ste_Marthe_067
Ste_Marthe_068
Ste_Marthe_069
Ste_Marthe_070
Ste_Marthe_071
Ste_Marthe_072
Ste_Marthe_073
Ste_Marthe_074
Ste_Marthe_075
Ste_Marthe_076
Ste_Marthe_077
Ste_Marthe_078
Ste_Marthe_079
Ste_Marthe_080
Ste_Marthe_081
Ste_Marthe_082
Ste_Marthe_083
Ste_Marthe_084
Ste_Marthe_085
Ste_Marthe_086
Ste_Marthe_087
Ste_Marthe_088
Ste_Marthe_089
Ste_Marthe_090
Ste_Marthe_091
Ste_Marthe_092
Ste_Marthe_093
Ste_Marthe_094
Ste_Marthe_095
Ste_Marthe_096
Ste_Marthe_097
Ste_Marthe_098
Ste_Marthe_099
Ste_Marthe_100
Ste_Marthe_101
Ste_Marthe_102
Ste_Marthe_103
Ste_Marthe_104
Ste_Marthe_105
Ste_Marthe_106
Ste_Marthe_107
Ste_Marthe_108
Ste_Marthe_109
Ste_Marthe_110
Ste_Marthe_111
Ste_Marthe_112
Ste_Marthe_113
Ste_Marthe_114
Ste_Marthe_115
Ste_Marthe_116
Ste_Marthe_117
Ste_Marthe_118
Ste_Marthe_119
Ste_Marthe_120
Ste_Marthe_121
Ste_Marthe_122
Ste_Marthe_123
Ste_Marthe_124
Ste_Marthe_125
Ste_Marthe_126
Ste_Marthe_127

Niveau du plan  d'eau : 116.00 mètres environ

Capacité :350.000 mètres cubes

 

LA DECANTATION

Elle est effectuée avec du sulfate d'alumine

12 grammes environ par mètre cube.

Le sulfate mélangé à l'eau des son arrivée dans les décanteurs, forme un "Floc" qui, en descendant vers

le fond, entraine les particules en suspension dans l'eau.

LA STERILISATION

Elle est réalisée avec de la chloramine 1 gramme de chlore environ par mètre cube d'eau traitée.

    Plan du bassin

plan bassin rbuljan 1851

LA FILTRATION

Le systéme "EAU et OZONE" permet une filtration

rapide sur lit de sable. Le débit des filtres est de 1.600 litrs par seconde.