French English German Italian Portuguese Spanish
Share

Plan des carrières

 

 

 

 

                1879 Choix des pierres de ROQUEFAVOUR

 

Le choix de ces pierres de taille fut une opération difficile et délicate. Après avoir vainement exploré les massifs les plus proches, on eut beau se diriger sur les montagnes voisines, on n’obtint nulle part de résultat satisfaisant.

C’est sur le territoire de la commune de Velaux dans des carrières au Mont-Ribas et au Collet-Bourret, commune de Ventabren, section de Coudoux, que l’on trouva des matériaux d’excellente qualité et assez facilement exploitables, quoi qu’ils fussent distants d’environ six kilomètres.

Les chantiers d’extraction furent définitivement établis dans ces deux endroits.

 Nous ajouterons que, quarante ans après, on mit à découvert au Vallon des amandiers, des calcaires saccharoïdes susceptibles de recevoir un poli magnifique. Une Société anonyme s’est, dit-on, constituée à Paris, au capital de quatre à cinq millions , ayant pour but l’exploitation de ces pierres, désignées sous le nom de Marbres de Roquefavour. Un spécimen de ces marbres, consistant en trois cheminées simplement ouvragées a figuré au concours régional de Marseille.

 Les carrières de bonne pierre se trouve à 6 kilomètres. . Certaines pierres cubaient jusqu'à 6 mètres et pesaient 15 tonnes. Sur les piles, de fortes grues pouvant porter 15 tonnes. Le dépôts pouvant contenir jusqu'à 10,000 mètres cubes de pierre de taille. On élevait l'échafaudage au moyen de 4 crics, à mesure que 3 mètres de piles étaient construits. Montage des mortiers et moellons bruts par un plan incliné et une roue hydrauliqueDépense totale, 3,784.871 fr., dont : Pour terrassements, 228,217 fr.; Matériaux taillés, chaux et mortiers, 1,830,390 fr.; Maçonnerie, 649,406 fr.; Chevaux, entretien, surveillance, 132,656 fr.; Matériel, 839,455 fr.; Dépenses diverses et somme à valoir, 104,747 fr.; Prix, par mètre carré d'élévation, vides et pleins compris, 168 fr.