French English German Italian Portuguese Spanish
Share

 RESUME CHRONOLOGIQUE

 De ce qui précède

 Période Grecque (avant J.C.) Les Massaliotes n'ont pas eu besoin de faire des travaux d'adduction d'eau car les deux nappes phréatiques existant dans le sous-sol de leur ville leur en procurent suffisamment, à tel point qu'ils peuvent inonder les galeries souterraines faites par les légionnaires de Jules César, lors du siège de 49 avant Jésus christ.

 Ier et II siècles après J.C. Durant ces deux siècles, l'Aqueduc exhumé derrière la bourse alimente la Ville romaine. Des deux bassins également exhumés au même endroit, le plus grand sert de ravitaillement des navires.

 III et IX siècles, Cet  Aqueduc sert de moins en moins, de plus, il est vraisemblable qu'il fut rendu définitivement inutilisable, s'il ne l'était déjà,  au cours des sièges du IX siècle.

 1ère moitié du XIII siècle, Construction du Canal des Jardiniers pour l'arrosage, à partir du Jarret, des terres maraîchères comprises entre Celui-ci et les murailles de la Ville. Date de construction probable : aux environs de 1225.

 2ème moitié du XIII siècle , Construction d'un Aqueduc destiné à la consommation urbaine à partir d'eaux des sources avoisinantes. Cet Aqueduc arrive dans l'enceinte fortifiée de la Ville par un pont à arcades prés de la Porte d'Aix au lieu-dit les Présentines où a été creusé un bassin de répartition ( l'Osède de Duprat) et d'où il dessert les quartiers urbains par des galeries souterraines. Date probable de construction : entre 1257 et 1292.

 1558, l'Aqueduc ci-dessus est prolongé jusqu'au Jarret lieu-dit "Pierres de Moulin", Quartier de St-Naphre 1572. L'Aqueduc est prolongé jusqu'à l'Huveaune, au hameau de la Pomme. 1599-1605, comme suite aux travaux de De Cépède l'Aqueduc ne reçoit, de nouveau que des eaux de source mais en quantités insuffisantes.1605, reprise des eaux au Jarret.1612, prise sur le grand béal de l'Huveaune, en remplacement de celle de 1572 abandonnée à la suite du contrat de De Cépède datant de 1732.

 Remise en service de l'ancienne prise de l'Huveaune : en 1832,  troisième et dernière prise d'eau au petit béal de l'Huveaune ce qui, avec celle du Jarret, portait à quatre prises d'eau alimentant l'Aqueduc. 1834,décision du Conseil Municipal de construire un nouveau Canal d'alimentation Quoi qu'il advienne quoi qu'il en coûte1847, arrivée des Eaux de la Durance dans le terroir puis, dans l'Aqueduc urbain par sa prise du Jarret. 1849, arrivée de l'eau de la Durance au bassin de Longchamp d'où elle sera répartie dans tous les quartiers de la Ville.

  1862, fermeture de la prise du Jarret mais, l'eau de l'Huveaune sert toujours, conjointement à celle de la Durance, à l'alimentation des Marseillais. Fin du XIX siècle, mise en place d'un réseau d'eau potable, différent de celui des eaux brutes. Début du XX siècle, suppression de l'eau de l'Huveaune. Marseille est desservie uniquement par l'eau de la Durance. Améliorations quantitatives et surtout qualitatives de l'eau mise à la disposition des Marseillais d'où des travaux considérables poursuivis encore de nos jours.