French English German Italian Portuguese Spanish
Share

           Historique des Puits et Sources de Marseille

Marseille possède environ 1800 puits dans les années 1830
(N. P. non potable P. Potable)
 
  La Cabucelle :
Rue de Lyon : 1 seul puits  P  au n° 141 et NP au 21 .
Aux n° 8-22-26-36-52-84-88-92-94-110-122-134-136-138-154-156-180-249-295- et 301 autant dire, presque tous les numéros pairs Bd Honorine : 1 seul puits P au n°5 et huit autres NP n°7A-7B-10-17-19-21-25-29-40. Une citerne d'eau potable au n°29 Tse St Antoine, Rue de Damiette : 1 seul P au n°28 2 autres NP n° 24-26. Tse du Moulin à Vent : 2 NP n° 9-25.

Quartier Saint-Louis :

Rt Nationale : 18 puits P aux n°11-13-73-98-108-112-126-129-132-134-146-152-199-239-236-257-271. Enfin, 2 sources excellentes au Bd Payan, actuel Bd Barbéri, 3 puits seulement NP n° 118-119-138. Bd Grac : 5 P au n° 1-2-3-4-5. Bd de la Gare : 2 P au n° 6 et 7. Ch de la Gare : 4 NP n° 3-9-13-6. Rue Balthazar Blanc : 10 NP n° 6-11-12-26-28-32-49-51-63. Impasse de la Commanderie : 1 NP n° 8. Ch. de St-Louis au Rove : n° 19. Rue Ecertaize : 1 NP n° 12.

Quartier de la Viste : sans avis sur la qualité.

 Route Nationale : 5 puits aux n° 108-110-112-114-118- oublié le n° 133. Avenue du Pas des Tours : 1 puits BRUNETTO. Quartier St-Antoine : du plateau de la Viste au passage à niveau. Campagne du Marquis de FORESTA : n° 169 1 puits NP. Une bonne source Soulet : 1 NP. Carrière de Bitume :  n° 24 1NP + 1 source potable. Après le passage à niveau : 1 NP au 63 et 1 potable au 69. La Paulette : 1 potable. Par ailleurs, 12 potables Tse de L'Hermitage OPPELO  OVESEPIAN GARABEDIAN 3 NP Bd Danson Tse du Diable et la Reine Blanche. Quartier de Notre-Dame Limite. 3 bonnes sources : Le Lion d'Or, les Adrets, la Brunette. Lotissement Palanque : 36 puits P. Aux Borels : 1 P MONTANOL et 2 NP Rte de St-Antoine aux Aygalades : 1 source à la Sonsine, 1 à la Bambolina et 1 au Bosphore. Tse des Accates : 6 P et 3NP.

Ch. du Pradel (Bd. Henri Barnier), on compte 9 bonnes sources, bar et fontaine d'eau fraîche la Gazayette, la Fruitière et Campagne Fraize ainsi que 6 bons puits et 6 NP Campagne Malen, Guichard, Guigues, Samat, la Buscade et l'Arnouse.

 

Quartier des Aygalades : au bien nommé :

 Rue d'Anjou : De bons puits presque à tous les n° impairs. Ch. des Aygalades à St-Joseph : 4 bonnes sources, Garcia, Campagne Silva, La Dauphine, Les  Pins. Campagne du Roi René, Falque, Estournel, Bar Terminus et Bar Déouloufet : Quartier de Mourepiane et Ch. du Littoral : 30 puits NP : Tse Pitance, Tse Roger Lulu, Tse St-Roch n° 7-9-15, Mérisaille, La Juliette, Tse Ténériffe, Imp. Tronc, Imp. Monsique, Imp. Larcin, Bd Ponsardin et Molinari. Imp. du Murier : n° 1-4-6-8-16. Cap Janet et Tse Santi : 6 bonnes sources. Quartier de St-André :  47 puits de qualité non précisée. Mon arrière Grand-mère était la fille du puisatier Thomas GUIOU dit "Minute" qui travaillait à St-André vers 1820. Bd Martin, Bd Labro : 2 Tse Pas de Faon, 3 Rue Condorcet, 2 Bd Grawitz, 2 Bd Michel, 4 Bd Fallen, 2 Bd Thomas, 1 source Campagne Revest. Rue Rabelais : 5 puits au n° 1-93-114-216. Rue Lepelletier : 5 puits. Bd Fenouil : 3 puits. Quartier du château, Imp. Saccomane et une belle source commune : La Fontaine des Tuiles Saumaty.


 

Les ruisseaux de Marseille

 

Le ruisseau de Cravelle, dit aussi de Carou ou des aygalades, après un long trajet dans les vallons de Fabregoules et de Septèmes, entre le territoire de Marseille et Notre Dame de la Padouane.

La première source dont il reçoit le tribu est celle  des Boulhidous ou Abouillidons, tout près de Gavotte, sur la route de Martigues (Commune des Pennes) à une très petite distance de St-Antoine.

Le Caravelle fournit l'eau au Béal dit Petit Berzouz, qui commençant sur la rive gauche à 600m au dessus du chemin de fer, passe sur la rive droite, à la hauteur de la raffinerie dite de St-Louis et, se termine au-dessus du cimetière des Crottes.

Le ruisseau de Plombière est alimenté presque à son origine par plusieurs sources assez considérables, et notamment, par celle de Ste-Marthe qui se trouve au hameau des Bessons (quartier de Ste-Marthe).

Le ruisseau de Carpouliére, descend des versants méridionaux des montagnes les plus élevées d'Allauch, à 2Km au dessous de la Treille. Il reçoit les eaux de la source du Pérou, coule au fond du vallon de Camoins les Bains, passe devant  le hameau des Fabres puis vient se perdre dans l'Huveaune.

Le ruisseau de Gironde coule au niveau des plus bas terrains du Rouet, passe sous les allées du Prado, aprés le Rond-Point et assainit les anciens marais des deux St-Giniez. Il longe le chemin du Fada et se jette à la mer près de la source de Font Coudes, utilisée par les établissements des Bains du Roucas Blanc.