French English German Italian Portuguese Spanish
Share

Historique du Canal des Jardiniers

 

Son tracé a pu être en partie reconstitué grâce aux vestiges découverts par M. Melquiond en 1882

                           jardinier27.12.2011
 
 
 

Rue Jussieu : Cette petite traverse est une partie du ruisseau des jardiniers, comblé sur la totalité de son parcours. Il est visible de la place Brossolette à l'impasse du jardin des plantes, entre les jardins des immeubles de l'avenue des Chartreux et de la rue des Trois Frères Carasso. Ce ruisseau est alimenté par une déviation du Jarret et par la source qui coule dans la cour du couvent des Chartreux. Il débouche à l'Est du Col de la Madeleine (Cinq avenues), arrosant ainsi les terres sur son passage et l'ancien "grand pré" qui est aujourd'hui l'Avenue Maréchal Foch, en souterrain puis il se dirige vers la ville.

 

                                           Plan du Canal des Jardiniers

canal du jardinier002

 

 
 
 
 
 
                          
 
 

 

 

 

 

  Plan du Canal des Jardiniers

plan map dernier

 Le Canal des Jardiniers

 Melquiond disait : "je pense que ce Canal est la plus ancienne prise d'eau faite par les Marseillais à partir du Jarret entre 1225 et 1228".  Ce Canal était destiné à arroser les jardins (d'ou son nom) et des terres maraîchères des quartiers des Charteurx, de la Madeleine et de Saint-Bazile. Il servait aussi aux blanqueries (ou blanchisseries), ateliers apprêtant des tissus, ainsi qu'aux tanneries, situées à l'intérieur des murailles de la Cité, il employait donc beaucoup d'eau. Vers 1228, on recommandait que le surplus de ces eaux ne devait pas s'écouler dans le port (afin de  ne pas l'envaser) d'où leur destination finale au Moyen-Age : le Valat des Salines à l'angle Sud-Est du port, à la limite des territoires de la Ville et de l'Abbaye de Saint-Victor. Le parcours de ce Canal était à peu près le suivant :

Prise sur le Jarret, quartier des Chartreux, il traversait des terres situées entre le cours d'eau rive droite et le chemin des Chartreux jusqu'au futur carrefour des Cinq Avenues, puis, suivant la ligne de la plus grande pente, les futures rues léon Bourgeois, Consolat, les Allées Gambetta, rue Tapis Vert ou petit St-Jean, il arrivait à proximité des murailles de la Cité partie Sud-Est.